Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 11:32
remplissage salle Picasso photo François Landry

remplissage salle Picasso photo François Landry

Objectif de la sortie :

Découverte du collecteur des spéléonautes pour Dirk, escalades des bassines et du puits de la sieste à Paco.

Compte rendu :

Le rendez-vous était à 8h30 au parking de la route de Vassieux, à 9h20 nous entrons dans la cavité mais avant avec Dirk nous laissons planter dans la neige nos raquettes et bâtons de ski erreur fondamentale…. Descente rapide pour François et moi pour préparer l’escalade du gros ressaut de calcite entre les deux bassines des plongeurs.

Les anciens ont pris leurs temps pour profiter de cette belle cavité.

A 10h45 nous débutons l’escalade une première pour moi, je n’ais jamais grimpé sous terre malgré mon appréhension tous ce passe bien. Même si les trois derniers points plantés dans la calcite tenaient par le saint esprit… François en à retirer un sans forcer en enlevant les plaquettes… bilan dix mètres de remonter pour terminer dix mètres plus loin sous une cloche Pyb avait raison, pourtant ont croyaient au départ de galerie !!!

Pendant tout ce temps nos anciens nous on rejoint puis ils ont eu le temps de faire une balade dans le gros collecteur. A l’issue de cette explo infructueuse, nous rejoignons la galerie de la jonction entre le collecteur des spéléonautes, des fleurs blanches et l’arrivée du siphon du bois vert.

Le temps de faire un casse croute comme il est déjà 12h00. Nous divisons les équipes François et Dirk s’acquerrons à l’escalade au dessus de nos têtes que nous nommons le puits de la sieste à Paco, histoire de lever le doute sur un shunt du siphon du bois vert.

Pendant ce temps avec Ménil nous allons poursuivre la topographie de l’escalade des fées. Nous avons réalisés une dizaine de visées P9 puis P7 m la suite est très intéressante ça monte sur plus de 20m avec présence du courant d’air...

Nous avons identifié un P7 m à descendre en paroi de droite dans la salle à voir aussi, le travaille s’effectue rapidement en moins d’une heure.

De retour au carrefour nos collègues sont déjà remontés, l’escalade de 7m n’a rien donnée, un puits borgne redonne au dessus du carrefour sans suite.

Nous rattrapons nos amis dans les premiers puits. Nous sortons de la cavité vers 18h15, Dirk retrouve un papier dans une de ces chaussures un message est inscrit il stipule « veuillez contacter la gendarmerie au N° 04/75/…… lors de votre sortie merci » Nous nous questionnons mais quelle est cette blague info ou intox, je pense à une plaisanterie d’un gars de l’inter-club venu prospecter dans le secteur.

Je remarque les traces d’une motoneige sur la piste, petit à petit au fur et à mesure de notre retour les hypothèses vont bon train.

Arrivé aux voitures nous allumons nos portables et là les messages des familles tombent… Des randonneurs sont passés près du trou à la vue de nos raquettes posées dans la neige ils ont cru que des personnes étaient tombés dans la cavité !!!! (Surprenant quand on voit la dimension et le profil horizontale du site) leurs réflexes à été d’alerter les Pompiers de la Drôme qui ont avertis les Gendarmes locaux procédure oblige, bilan après le recoupement d’info 2h après avec l’immatriculation des véhicules et les investigations des collègues du SSF, ils en ont déduit que nous étions simplement des spéléo en explo.

Moralité ne jamais rien laisser trainer au bord d’un trou, pouvant interpréter la chute d’un personne dans un trou. Désolé pour le dérangement des copains.

Du matos de plongée et d’escalade est stockés au carrefour du bois vert et du collecteur des spéléonautes il appartient aux plongeurs pour les prochaines explorations post siphon merci.

Participants :

Dirk, David des Geckos et François T. (gsv) et Ménile Ind

TPST : 9H

Partager cet article

Repost 0

commentaires