Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:41

 


Sur deux jours  voici le compte rendu du 8 juin par François et du 9 juin par Antoine

 

IMG_9917.JPG

                                                             Le marquage photo F.Landry

 

Participants et clubs sortie du 8 juin au Brudour: Patrick et François (Geckos) + plusieurs membres du GSV, plusieurs membres de l'EDS et un membre des Splogues.

 

 Après une longue préparation sur le parking, nous entrons sous terre. Hélas une bassine bien remplie d'eau me rebute et je termine ici ma participation. Juste le temps de prendre des photos et demi tour pour moi.

 

Patrick participe activement au rééquipement des divers mains courantes et ressauts suivants.

 

 Participants et clubs sortie du 9 juin aux Anciens:  Antoine et Jérôme (Geckos) + Patrick (GSV) + Louis +Papa de Louis ( ?) + 1(EDS)

 

 

Nous nous présentons au lieu et horaire de RDV proposé la veille, soit 9h00 au parking Brudour.

Nous arrivons à 09h05 ; personne. Il nous faut monter à Chaud clapier, repérer le réseau cellulaire, et passer un coup de fil à Olivier pour se rendre compte qu’à 09h30 il en sont encore au p’tit déj, tout courbaturé de partout et pas trop envie de se remouiller… Olivier s’excuse de nous avoir oubliés. Nous trouvons tout de même 4 compères motivés pour faire un tour aux anciens avec comme objectif d’aller poser des flèches de guidage.

 

Le trou est déjà équipé d’avant ce WE. En passant on notera des boucles de fractios bien trop courtes (les 2) qui nous ralentirons un peu à la descente.

En bas de puits, j’échappe à une chute de pierre grosse comme le poing, soit poussés par un spéléo, soit tombée toute seul, il a été difficile de le dire. En tout cas, la leçon est à retenir, ne pas traîner en bas des puits si on en doutait.

Nous rejoignons le méandre, c’est une première pour chacun, et nous traversons les obstacles sans trop de soucis.

Les salles après le méandre sont magnifiques, la progression est aisée, les puits déjà équipés et le plaisir de se promener dans l’actif nous poussent à aller jusqu’à la gare de triage. Nous en faisons le tour et jetons un œil à la suite direct. L’actif se perd dans un conduit siphonnant, un méandre supérieur en parallèle permet de le retrouver une trentaine de mètre plus loin. On imagine que la suite est là.

Nous décidons de remonter, 2 personnes ayant déjà fait demi-tour quelques puits avant, la progression est rapide.

Le méandre nous joue des tours, nous sommes deux à devoir se battre avec une étroiture uniquement là pour nous perdre, et un autre doit aussi refaire un bout de chemin après un mauvais choix de trajet. Je le double sans même m’en rendre compte !

La remonté ne nous prendra que 2h30.

 

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires