Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:49
L'équipe à l'écoute photo François landry

L'équipe à l'écoute photo François landry

Objectif de la sortie :

Apprendre et se perfectionner en topographie au relevé et dans la gestion du fichier visual topo

Compte rendu :

Après un tour de table le vendredi soir et les premières explications sur la prise de notes en topographie, le samedi matin nous nous retrouvons à Thaïs pour le relevé topo.

Puis en salle jusqu'au dimanche soir.

Voici le programme abordé pendant ses trois jours

Responsable du stage :

François Landry

Encadrement :

Alain Soubirane, Laurent Garnier

Stagiaires :

Jérome Bleton, Julien Cornut, Jérome Deboulle, Jean Claude Molière, François Landry

Vendredi 15 novembre :

Accueil des participants et définition des attentes de chacun. Après une courte présentation de chacun, nous abordons le relevé topo.

Pourquoi une topo ?

Relevé topo avec quels instruments ?

Tenu du carnet de relevé

Samedi 16 novembre :

Le relevé a lieu dans la grotte touristique de Thaïs. De 9h à 13h Un itinéraire avec une boucle est relevé par deux équipes. L'une avec un “disto“, l'autre avec un matériel classique.

Retour en salle

Objectif :

Présentation du logiciel Visual

Entrée des données prises sur le terrain

Commentaires des résultats.

Dimanche 17 novembre :

Développement des possibilités du logiciel

Calcul

Édition de documents

Exportation

Présentation du logiciel Illustrator

Remarques :

Le relevé en cavité est important et nécessaire

Tous les stagiaires travaillent sur le même document

Conclusions :

une formation très intéressante à renouveler

stage organisé par le CDS 26
Jérome en pleine action photo François Landry

Jérome en pleine action photo François Landry

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:39
au sommet du puits      Photo François Landry

au sommet du puits Photo François Landry

Objectif de la sortie : Commencer la désobstruction du petit trou, trouvé le 11 juin 2013, dans la coulée de calcite.

Compte rendu : Rendez-vous à 8h30 chez François. Le temps de s'organiser, d'aller au local matos et de monter à Font d'Urle, il est vite 10h00. Je retrouve l'ambiance Écosse hivernale en prenant la route qui mène au centre de vacances. Nous préparons les kits dans les écuries, ce qui est vraiment appréciable. Nous prenons pour la première fois cet hiver, le cheminement par le réservoir. Nous ne montons pas au GR, mais coupons par le bas. Pas évident dans le brouillard, et par prudence, on décide de sortir par le GR ce soir. Entrée à 11h. Je descends en premier pour me retrouver rapidement sur la dernière corde qui mène 'au petit trou'. Je suis étonné de ne pas sentir le CA, que nous sentions bien dans le méandre plus haut!!! François a la même sensation. Donc au lieu de commencer la désob, il prend la corde de 20m et descend plus bas pour retrouver ce p..in de CA. Il descend entre l'énorme bloc suspendu et la paroi et ...manque 5m de corde pour arriver au fond (il n'y avait pas de corde de 25 au local matos). En remontant, il constate quand même du CA, mais diffus. Nous décidons de jointer les 2 cordes et François redescend au fond cette fois-ci. C'est clair, en bas il n'y a pas de CA. En remontant, il retrouve ce CA diffus, mais pas de faille, ni d'ouverture d'où puisse sortir ce CA. Entre-temps, j'examine une nouvelle fois la paroi en face avec ma frontale, lorsque je vois une banquette et un trou un peu plus haut. Je fais la remarque à François, qui commence à comprendre. Nous examinons les gouttes d'eau de condensation et concluons que le CA vient peut-être d'en face, mais que l'air chaud ne monte pas direct par le grand puits, mais fait un détour par les parties plus étroites, ce qui explique pourquoi, nous sentons le CA durant toute la traversée du méandre.

Nous remontons les 2 cordes dans le méandre, en déséquipant cette partie et nous installons une corde de descente plein gaz, au-dessus de la banquette vue auparavant. Je descends jusqu'à la banquette, et une première pendule m'apprend qu'il y a un bloc instable sur la plateforme. Je descends un peu plus pour avoir de la corde de réserve pour pouvoir grimper sur la banquette. J'arrive tout juste à trouver un prise de main, et me hisse sur la banquette. Mais en me hissant, la corde de 35m perd son élongation, et me tire vers le vide. Ce n'est qu'à l'aide d'une petite réglette que je peux me maintenir sur place. Rapidement, je me donne du mou, et suis enfin à 'l'aise' sur ma petite plateforme de 35cm de large. Une fois le spit installé, je peux me sécuriser correctement. Pendant que j'installe une petite traversée, François me rejoint. Nous ne sentons pas le CA dans cette faille toute proche. Nous décidons de redescendre dans le grand puits et de faire la même chose que ce matin. Je remonte la dernière corde pour aller chercher la corde de 20m, pendant que François fait de l'aménagement. Il descend en premier et après 8m, il pense enfin avoir trouvé d'où sort le CA: un méandre bien large, complètement obstrué par une trémie. Il m'invite à descendre à mon tour, surtout pour voir le fond du grand puits, que je n'ai jamais visité. A la remontée, nous décidons comment équiper correctement cette descente vers le méandre, afin que la corde soit protégée pendant la purge.

Nous décidons d'attaquer tout de suite. Je reste amarré à un point de sécurité, car je n'ose pas rentrer dans le méandre. Petit à petit je fais tomber de petit ou plus gros blocs qui se fracassent 15m plus bas. A fur à mesure de la purge, de gros blocs se libèrent et semblent également être instables. A un certain moment, je constate que la paroi latérale gauche du méandre est également fracturée. C'est en la cassant à gros coup de pied, que 2 gros blocs énormes rejoignent les précédents. Je peux maintenant vider le plancher, et le méandre s'ouvre petit à petit à moi. C'est à cet instant précis que j'entends du bruit de pierres qui se déplacent tout seul, plus haut dans le méandre. Rapidement, je quitte les lieux, car je n'ai plus confiance. Je détache la corde du dernier point fixe, et commence ma remontée. Déjà j'entends des petites pierres tomber, et quand je rejoins François, qui a entre-temps installé un fractionnement sur la longue descente, un bruit énorme de blocs tombant dans le grand puits nous fait sourciller.

Nous prenons enfin le temps de nous faire un petit café et de nous restaurer.

Sortie à 17h30. Heureusement qu'il y a les poteaux sur le GR!!!!

Conclusions : il faut laisser le temps au méandre et à la trémie de se purger spontanément. A la prochaine sortie, je prends une barre à béton de 2m, pour pouvoir purger depuis l'extérieur du méandre.

Participants : François et Dirk

TPST : 6h30

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:24

Objectif de la sortie :

poursuivre la désobstruction déjà réalisée par Philippe Stef et JPP.

Compte rendu :

Le trou a fière allure. Après un élargissement de confort,la désob au seau débute. Nous nous relayons et bientôt nous passons à deux seaux au bout de deux cordes pour deux désobeurs au fond de la cavité. Donc la désob progresse vite mais en surface nous avons du mal à suivre. Nous sommes très productifs et à la fin de la journée la cote de -3m de profondeur est atteinte.

Conclusions :

A poursuivre.

Participants : Philippe, JPP, Jérome et François

TPST : 6H

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:18
le Groupe               Photo Antoine Merlot

le Groupe Photo Antoine Merlot

Objectif de la sortie :

Découvrir la cavité et découverte de la spéléologie pour Aurélie.

Compte rendu :

Initialement la sortie était prévue à Gournier mais Dame Nature en a décidé autrement.

C’est sous une pluie « certaine » que nous nous rendons à Grotte Roche. Découverte totale de la spéléo pour Aurélie. Nous passons 2 h sous terre, nous en profitons pour explorer chaque recoin des boyaux après l’échelle. A la sortie de grotte Roche, le niveau de la rivière déborde un peu et commence à remplir le « lac » d’entré.

Nous faisons une halte à Choranche Bar et à Gournier, où nous nous faisons confirmer les conditions difficiles par un des Guide du site touristique. Certaine parties « touristiques » commence à être fermée aussi.

Malgré des conditions humides, nous passons une chouette journée en découvrant cette cavité, et l’initiation d’Aurélie est un succès, le RDV est pris sans faute pour une sortie ultérieure.

Conclusions :

Que du bonheur humide !

Participants : Antoine, Thomas, Élise et Aurélie François

TPST : 2H

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:12

Compte rendu :

Initialement nous devions sortir au Deux Gardes, mais la météo des derniers jours étant pluvieuse nous sommes persuadés de prendre une bonne rincée dans la cavité. Aussi nous changeons notre objectif et allons creuser dans cette doline située dans la plaine des Serpents. La désobstruction se passe bien et au bout de plusieurs heures nous sommes à -4m et avons amorcé un courant d'air.

Conclusions :

A poursuivre Jérome envisage un peu d'aménagement pour sortir les blocs.

Participants : Jérome, Dirk et François

TPST 6H

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 15:41

Objectif de la sortie

réaliser la topo et descendre le premier grand puits

Compte rendu :

Nous sommes inquiets sur la météo, mais une rapide consultation des sites météorologiques nous rassure. Pas de mauvais temps prévu sur notre Karst.

Nous débutons la topo dés que nous entrons sous terre. À 4 c'est plutôt bien.

Dirk devant pour prévoir les points topo, Christian et Thomas à la lecture des instruments et moi à la prise de notes et au dessin.

Nous sommes bien équipés et nous n'avons pas froid. Nous arrivons à la première intersection et arrêtons là le relevé. Nous mangeons puis décidons de descendre le puits.

Le courant d'air est bien présent et marqué en son sommet. Drik progresse rapidement et bientôt nous descendons tous en bas. Plus de courant d'air, et le fond est bien colmaté.

Nous remontons en laissant équipé dans le but de prendre des photos et topographions. Le courant d'air est au sommet, il faut donc traverser pour voir.

Conclusions :

poursuivre la topo et traverser le sommet du puits.

Participants et clubs : Thomas de la LPO, Christian L., Dirk D. et François L. du geckos

TPST 8H

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 15:36

Objectif de la sortie :

visiter le chantier terminal

Compte rendu :

le chantier est une trémie d'où le CA s'échappe légèrement. Rien de bien encourageant, nous déséquipons le puits d'entrée.

Nous visitons une lucarne dans une des entrées les plus à l'est donnant dans l'entrée principale mais rien de positif.

Nous passons voir le scialet des deux gardes.

Conclusions :

peut être faut il désobstruer ailleurs.

A revoir sous un autre œil.

Participants et clubs : Serge F. et François L. geckos

TPST 2H

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 15:20
Mise sur pieds des appareils grotte de Prélétang

Mise sur pieds des appareils grotte de Prélétang

Objectif de la sortie :

organisation du stage photo pour François

Compte rendu :

le samedi visite des Chuats par les Fleurs Blanches.

Mise en éclairage d'une grande galerie avec deux, puis un seul personnage.

Mise en éclairage de carreaux d'argile avec présence d'un personnage.

Mise en éclairage des formes d'érosion au plafond et des graviers à la sortie d'un siphon avec la présence d'un personnage.

Mise en éclairage d'un personnage sortant d'un actif

le dimanche visite de la grotte de Prélétang avec Régine et Dirk comme mannequins

Mise en éclairage de grandes galeries avec des personnages

Mise en éclairage de poli d'ours.

Mise en éclairage d'un plafond concrétionné.

Conclusions :

de belles photos

Participants et clubs : 3 stagiaires (Delphine, Philippe et Paul) plus deux cadres Christophe et François.

Accompagnateurs Régine et Dirk le dimanche

TPST : 12h et 6h

Stage Photo
Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 15:12

Objectif de la sortie :

Continuer la désob aux Cloches pour essayer de trouver la suite

Compte rendu :

rentrée à 8h30 (Jérôme doit être (douché!!) à 16h à St Jean). Pendant que je fais les manips pour éviter que les cordes soient touchées par les pierres que nous allons jeter en bas (il n'y a pas de place pour les stocker dans le méandre), Jérôme fait déjà les 2 premiers trous. En total, nous allons faire 3 tirs pour 6 charges. Le résultat en soit est correct: le passage est au gabarit (surtout de Jérôme), mais nous butons sur une trémie, de blocs et de sable, qui ne nous encourage pas de continuer.

Conclusions :

Nous butons peut-être sur un amont, ce qui serait la fin des recherches dans ce

Participants et clubs : Dirk et Jérôme

TPST 5H

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 18:43
Désobstruction au col de la Chaux

Objectif de la sortie :

Désobstruer un orifice à courant d'air

Compte rendu :

Depuis la découverte du collecteur des Spéléonautes, le scialet Gomez revient sur le devant de la scène. Bien connu par certains membres de notre club, la reprise de la désobstruction de celui-ci n'est absolument pas d'actualité. En effet cette désobstruction est de nos jours fortement dangereuse et délicate. Il est question ici de déboucher une faille remplie d'éboulis, nous n'avons pas les moyens de réaliser aujourd'hui cette action. Mais les spéléos ne renonçant pas, nous envisageons d'entreprendre un chantier sur une faille avec un léger courant d’air légèrement plus bas que le Gomez. Plus nous dégageons des blocs plus le courant d'air s'accentue. Nous travaillons d'arrache pieds et déplaçons blocs et caillasses avec énergie. Hélas notre travail semble bien inutile, le vide que nous dégageons s'effondre avec nos espoirs de jonction avec le collecteur.

Conclusions :

Il faut chercher d'autre moyens de désobstruction.

Participants et clubs : Philippe, Stef, François Geckos

TPST : 5h

Repost 0