Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 16:20
Puits du Revenant                     photo C.Tscherter

Puits du Revenant photo C.Tscherter

Objectif de la sortie :

aménager le méandre du sommet des Puits au “boyau Nutella“

Compte rendu :

Nous débutons notre descente dés 11H du matin, nous apprécions de nous retrouver tous les deux dans cette cavité où nous avons réalisé ensemble de bons moments de première. À 12 h nous mangeons dans la petite salle avant le boyau Nutella. Puis nous nous dirigeons vers le sommet des puits en regardant en passant où taper pour améliorer le passage. Devant l'étroiture précédant la cascade des puits nous nous interrogeons sur le sens du courant d'air. Un bloc détaché au “Ptiboum“ nous donne de suite le sens du courant d'air. Il est soufflant. Nous nous retrouvons tous les deux bien serrés non loin de la margelle du premier redan. Le choc est terrible et un grondement infini se percute dans les puits derrière nous. Pendant que Dirk va voir le travail et nettoyer, j'en profite pour virer deux blocs au “Ptiboum“. Pendant que je range le matériel pour le passer plus loin je constate que Dirk passe et repasse l'étroiture. En effet le résultat est spectaculaire là où il franchissait le passage au bout de la troisième tentative c'est un boulevard. Il prend sa revanche.

Nous avançons maintenant au “Ptiboum“. Un becquet à droite, un à gauche et la progression devient plus aisée. De temps en temps si le morceaux est un peu gros l'on tape avec du dur.

Bon an mal an nous progressons et en 5h arrivons au bout du méandre.

Nous sortons heureux d'avoir atteint notre objectif sous la tombée du jour. Devant nous Montué est rougi par le soleil et derrière les hauts plateaux sont une barre bleutée teintée du blanc de la roche.

Sans éclairage nous marchons sur le GR en direction de la voiture. Les patous du berger ne nous repèrent pas et aucun aboiement accompagne notre retour. Les choses vont se compliquer au moment de démarrer la voiture ; plus de batterie, vide de vide. Même pas une petite lumière pour nous indiquer que si nous poussons celle-ci, elle démarrera. Ah le bienfait du téléphone portable nous appelons Régine notre présidente qui viendra nous recueillir et nous descendre dans la vallée. Dirk n’a pas mangé les frites dont il rêvait, quant à moi j'ai passé ma journée de lundi à récupérer ma voiture. La prochaine fois je ne devrai pas oublier d'éteindre mes feux.

Conclusions :

Il reste le bas de la jonction jusqu'à la base des puits à aménager.

Participants et clubs : Dirk et François Geckos TPST: 9h

Partager cet article

Repost 0

commentaires